top of page

Bien déclarer ses revenus AIRBNB, guide complet


 

La location de biens immobiliers sur des plateformes telles qu'Airbnb est devenue une source de revenus populaire pour de nombreux propriétaires. Toutefois, cette activité génère des revenus qui doivent être déclarés aux autorités fiscales. Cet article a pour but de vous expliquer, de manière simple et professionnelle, comment déclarer vos revenus issus de la location meublée sur Airbnb.



Calculette pour les revenus Airbnb
Calculette pour les revenus Airbnb

1. Comprendre le cadre fiscal de la location meublée

La première étape consiste à déterminer le statut sous lequel vous louez votre propriété. En France, la location meublée est considérée comme une activité commerciale et est classée en deux catégories fiscales :

  • Loueur en meublé non professionnel (LMNP) : Vous relevez de ce statut si la location n’est pas votre activité principale et que vos recettes annuelles sont inférieures à 23 000 euros ou moins de la moitié de votre revenu global.

  • Loueur en meublé professionnel (LMP) : Ce statut s'applique si vous gagnez plus de 23 000 euros par an de cette activité et que ces revenus excèdent les autres revenus d'activité de votre foyer fiscal.

  • Location en tant que résidence principale, soit moins de 120 jours par an.


2. Déclaration des revenus issus de la location meublée

Les revenus obtenus doivent être déclarés aux impôts selon le régime fiscal choisi :

  • Régime micro-BIC : Si vos recettes annuelles ne dépassent pas 15 000 euros pour 2023. Ce régime offre un abattement forfaitaire de 50% pour frais, ce qui signifie que vous ne serez imposé que sur la moitié de vos revenus locatifs.

  • Régime réel : Si vos recettes excèdent 15 000 euros ou si vous optez volontairement pour ce régime. Vous devez alors déduire de vos recettes l'ensemble des charges réelles et des amortissements de votre bien. Ce régime est souvent plus avantageux pour ceux qui ont des charges élevées.


3. Les démarches administratives nécessaires

Avant de commencer à louer via Airbnb, assurez-vous de respecter les démarches administratives suivantes :

  • Déclaration de l'activité : Déclarez votre activité de loueur meublé non professionnel au greffe du tribunal de commerce pour obtenir un numéro SIRET. (Non nécéssaire pour une résidence principale et donc une activité de moins de 120jours)

  • Déclaration de la location saisonnière : Chaque ville exige une déclaration préalable voire une autorisation de changement d'usage des locaux, surtout dans les zones tendues. Renseignez vous sur votre propre ville.



 

Comment remplir votre déclaration d'impôt pour les revenus issus de la location meublée via Airbnb?


Étape 1 : Choisir le formulaire approprié

Pour les revenus de la location meublée, vous utiliserez le formulaire 2042-C-PRO. Ce formulaire est conçu pour les contribuables qui ont des revenus non salariés, y compris les revenus des locations meublées.


Étape 2 : Identifier la section BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux)

Dans le formulaire 2042-C-PRO, recherchez la section dédiée aux BIC. C’est ici que vous déclarerez vos revenus locatifs issus de la location meublée.


Étape 3 : Sélectionner le régime fiscal

Vous devez déterminer sous quel régime fiscal déclarer vos revenus :

  • Micro-BIC : Si vos recettes annuelles sont inférieures à 15 000 euros, vous pouvez opter pour ce régime qui permet un abattement forfaitaire de 50% pour couvrir vos frais. Vous indiquerez simplement vos recettes brutes dans la section appropriée, et l'administration fiscale appliquera automatiquement l'abattement de 50%.

  • Régime réel simplifié : Si vous choisissez ce régime ou si vos recettes dépassent le seuil du micro-BIC, vous devrez déclarer toutes vos recettes ainsi que vos dépenses détaillées. Cela inclut les frais de réparation, les charges de copropriété, les intérêts d'emprunt, les amortissements du bien et du mobilier, etc.


Étape 4 : Remplir les montants

Dans le formulaire, vous remplirez les montants comme suit :

  • Pour le Micro-BIC, reportez vos recettes brutes dans la ligne prévue à cet effet (ligne 5ND pour la location meublée non professionnelle, par exemple).

  • Pour le Régime réel, vous devrez attacher une déclaration complémentaire (formulaire 2031 et annexes) pour détailler les recettes et les dépenses, cette déclaration est à faire depuis l’espace professionnel du site des finances publiques.


Étape 5 : Déclarations complémentaires

Si vous êtes au régime réel, assurez-vous d’attacher toutes les justifications nécessaires et de remplir les formulaires complémentaires qui détaillent vos dépenses. Cela peut inclure le formulaire 2033 pour une déclaration détaillée des charges et produits.


Étape 6 : Vérifier et valider

Avant de soumettre votre déclaration, vérifiez tous les montants et assurez-vous que toutes les informations sont correctes et complètes. Une erreur peut entraîner des retards ou des ajustements dans votre évaluation fiscale.


Étape 7 : Soumission

Une fois que tout est en ordre, vous pouvez soumettre votre déclaration en ligne via le portail officiel des impôts, ou l’envoyer par courrier si vous utilisez encore la méthode papier.


Conseils supplémentaires

  • Gardez des registres précis de toutes vos recettes et dépenses tout au long de l'année pour simplifier la déclaration.

  • Considérez l’utilisation d’un logiciel de gestion ou la consultation d’un expert-comptable si vous trouvez le processus compliqué ou si vous avez plusieurs biens à gérer.

En suivant ces étapes, vous vous assurez que vos revenus de location meublée sont correctement déclarés, minimisant ainsi le risque de complications fiscales.


Conclusion

Déclarer les revenus issus de la location sur Airbnb peut sembler complexe et pénible, mais en suivant ces étapes et en choisissant le bon régime fiscal (le régime réel est très souvent à privilégier), vous pouvez simplifier considérablement le processus. Il est également recommandé de consulter un expert-comptable pour vous aider dans vos démarches et optimiser votre déclaration fiscale. Assurez-vous de rester conforme pour éviter toute mauvaise surprise lors de la période des impôts.


En espérant que ce guide vous aidera à mieux naviguer dans vos obligations fiscales liées à la location meublée sur Airbnb.

Comments


bottom of page